Rénovation

Quelles aides pour l’isolation extérieure d’une maison en 2022 ?

Concevoir une isolation thermique d’un logement s’avère efficace afin de gagner plus de confort et de réduire la consommation d’énergie par vos appareils de chauffage. Les travaux de rénovation représentent un montant bien important. En France, ces types de travaux sont encouragés par le gouvernement. De même, l’État prévoit des aides dont les propriétaires du logement peuvent bénéficier. Mais quelles sont les aides pour l’isolation thermique de la maison pour cette année ?

Dans les années précédentes, le gouvernement a proposé plusieurs aides pour les travaux d’isolations thermiques. Pour cette année, ces aides ont été mises à jour. Pour avoir plus d’informations, restez sur la page et obtenez tous les détails nécessaires.

Aides pour une isolation thermique des logements : les détails importants

Que ce soit pour des travaux d’isolation des murs extérieurs ou intérieurs (ITE ou ITI), les aides concernent en général les points suivants : les parties financières et les parties techniques. Le montant en euro versé aux propriétaires du logement dépend des travaux à faire. En effet, l’isolation thermique par l’extérieur tels que les murs, la toiture et les combles n’est pas la même avec l’isolation thermique par l’intérieur.

Les aides des travaux d’isolation sur les parties financières

Dans les parties financières, vous avez le choix entre deux aides :

  • Aides publiques : soumises à des conditions de ressources ;
  • Aides privées : ouvertes à tout le monde.
A lire aussi :   Quels sont les inconvénients de la pompe à chaleur ?

À l’inverse des subventions, qui sont sous forme de prêt, TVA réduite et autres, les aides pour l’isolation thermique sont sous forme d’argent comme MaPrimeRénov », CEE, MaPrimeRénov’ Sérénité, etc.

Les aides des travaux d’isolation sur les parties techniques

Au début des travaux d’isolation thermique, ITE ou ITI, vous devez appeler un professionnel RGE pour faire le devis et recevoir des conseils pour le choix de l’isolant et autres. Cependant, si vous avez un logement âgé de 15 ans minimum, vous pouvez demander l’aide publique. En outre, si votre logement n’est âgé que de plus de 2 ans, les aides privées sont vos seules alternatives.

Isolation thermique extérieure : les aides possibles pour 2022

isolation thermique

L’isolation thermique des murs extérieurs de la maison est plus convoitée que l’isolation thermique par des murs intérieurs. De plus, ce type de rénovation offre de nombreux avantages tels que le confort de la chaleur dans la maison, la diminution de la consommation d’énergie et plus encore. Grâce à l’ITE, la façade, la toiture et les combles de votre logement auront un meilleur design. De ce fait, vous feriez des économies en limitant l’utilisation du dispositif de chauffage.

Le montant des travaux de rénovation pour isolation thermique des murs extérieurs peut être plus élevé. D’ailleurs, l’État français et certains organismes privés proposent des aides pour les travaux.

Aides publiques principales, MaPrimeRénov’ pour les travaux d’isolation thermique

MaPrimeRénov’ concerne tous les ménages sur les travaux. Pourtant, le montant en euro de la prime est mobilisable et relatif à vos revenus. Le montant versé dans MaPrimeRénov’ est attrayant, car les aides sont forfaitaires par type de travaux. Cela est valable, peu importe l’isolant de votre choix. Voici quelques exemples de primes qui sont dans MaPrimeRénov’ :

  • Pour la toiture ou terrasse : une prime entre 15 à 75 euros par m² des plus modestes aux modestes ;
  • Pour les murs internes : une prime entre 7 à 25 euros par m² des plus modestes aux modestes ;
  • Pour la façade de la maison : une prime entre 15 à 75 euros par m² des plus modestes aux modestes.
A lire aussi :   Qui peut installer une alarme ?

Généralement, le montant en euro maximal pour le dispositif MaPrimeRénov’ est de 20 000 euros par logement sur une durée de 5 ans. Dans ce cas, faire une rénovation globale de votre maison est judicieux.

Aides privées pour tous les propriétaires, les CEE ou Certificats d’Économies d’Énergie

Le CEE, dit également Certificat d’Économie d’Énergie, s’agit d’une prime dans les aides privées concernant les travaux d’isolation. De même, vous pouvez valoriser votre investissement auprès d’une agence comme l’ANAH. En outre, dans le CEE, le montant versé varie selon plusieurs critères, y compris vos revenus. Selon le type de travaux de rénovation que vous souhaitez faire, voici les primes que vous pourrez demander auprès de l’ANAH :

  • Isolation des combles ou des rampants : 8 euros par m² pour les ménages modestes et 7 euros par m² sans condition ;
  • Isolation de la toiture ou de la terrasse : 6 euros par m² pour les modestes et 5 euros par m² sans condition ;
  • Isolation des murs extérieurs ou intérieurs : 7,5 euros par m² pour les modestes et 6,5 euros par m² sans condition.

Faites des simulations chez différents fournisseurs de CEE pour trouver un montant plus intéressant. De manière générale, vous pouvez obtenir le montant de la prime rapidement après avoir donné votre formulaire.

« Bénéficier des primes CEE pour isoler les murs de votre maison est simple, car il suffit de déposer votre dossier sur le site du fournisseur juste avant de signer le devis. »

Autres aides pour financer les travaux d’isolation thermique en 2022

À part MaPrimeRénov’ et le CEE, deux autres aides sont également possibles pour les travaux d’isolation thermique de votre logement. En effet, ces aides encouragent votre investissement pour les ménages. De plus, ils n’exigent aucune condition de ressources. D’ailleurs, ces dispositifs ne concernent pas forcément de l’argent.

A lire aussi :   Comment diviser un bien en deux ?

D’une part, la TVA à 5,5 % est un impôt concernant les équipements utilisés, ainsi que l’isolant. Cette subvention va s’appliquer sur le devis, sans faire beaucoup de démarches. D’ailleurs, vous ne pouvez pas obtenir cette TVA à 5,5 %, si vous avez effectué l’achat de votre isolant vous-même.

D’autre part, l’Éco Prêt à Taux Zéro est une sorte de crédit qui agit sur le financement de vos travaux de rénovation énergétique. Vous pouvez faire un investissement avec un coût mensuel plus bas. De même, vous avez 20 ans pour rembourser le crédit que vous avez emprunté. Pour 2 travaux, vous pourrez demander un crédit jusqu’à 25 mille euros et 30 mille euros pour 3 travaux de rénovation énergétique. Afin de bénéficier de l’Éco Prêt à Taux Zéro, rendez-vous chez votre banquier et remplissez le formulaire d’emprunteur.

Différents types d’aides sont versées aux propriétaires des logements qui nécessitent une rénovation énergétique.

Article similaire
Rénovation

Qu'est-ce qu'un rideau d'air chaud ?

Rénovation

Comment avoir un plombier en urgence ?

Rénovation

Comment fonctionne un aérotherme ?

Rénovation

Quelle est la différence entre une maquette numérique et le BIM ?