Non classé

Tout savoir sur l’aide à l’isolation

aides_isolation

L’isolation est d’une importance capitale dans une maison. Mais ce sont des travaux assez onéreux. Pour aider dans leur réalisation, plusieurs aides ont été mises à la disposition des populations. Vous désirez connaitre ces aides afin de faire le choix qui vous convient le plus alors vous êtes à la bonne adresse. Cet article vous dit tout à propos.

MaPrimeRénov : Que faut-il savoir ?

MaprimeRénov est une aide à l’isolation qui résulte de la transformation du CITE qui est le crédit d’impôt à la transformation énergétique. Elle est destinée aux petits ménages. Sa mise en œuvre est devenue effective à partir du 1er janvier 2020. Son entrée en vigueur n’a pas systématiquement fait disparaitre le CITE. Ce dernier est resté applicable pour les foyers qui ne respectaient pas les conditions de souscription à MaprimeRénov.

Il faut attendre le 1er janvier 2021 pour assister à la disparition totale du CITE. C’est à partir de cette date que MaPrimeRénov a été étendue à toutes les catégories de foyers. Les copropriétés ont également vu cette aide à l’isolation s’étendre à elles. Quant aux détenteurs d’immeubles en location, ils ont dû attendre le mois de juillet 2021 pour être éligible à cette aide.

Toujours dans l’intention de mieux accompagner les populations avec MaPrimeRénov, le gouvernement a mis en place le service France Rénov. Ce projet est destiné à permettre aux personnes qui désirent faire des travaux d’isolation de se faire suivre par des personnes qualifiées. 

Cependant, il est impossible de parler de MaPrimeRénov sans parler de MaPrimeRénov Sérénité. Cette prime résulte de l’association de MaPrimeRénov et de l’outil « Habiter mieux sérénité ». Son but est de faciliter l’accès aux différents programmes disponibles en matière d’aide.

Cette aide est destinée aux foyers dont les ressources sont très limitées. Les propriétaires d’immeubles en location et les copropriétaires peuvent en bénéficier. Mais il y a d’autres conditions qui restent attachées au logement. Il s’agit de son ancienneté. Celle-ci doit être d’au moins 15 années. De plus, il est exigé que les travaux soient effectués par un professionnel ayant la qualification RGE.

Sont éligibles à MaPrimeRénov les immeubles vieux de plus de quinze ans. Le montant de cette aide à l’isolation est calculé en fonction des revenus et du bénéfice que les travaux induisent sur l’environnement.  

Écoprêt à taux zéro

L’écoprêt à taux zéro est une aide à l’isolation dont le but est de permettre le financement des travaux de rénovation pouvant contribuer à des économies d’énergie. Il est possible grâce à cette solution de procéder aux travaux d’isolation de votre bâtiment sans recourir à une avance de trésorerie. Aussi, cette aide dispense du paiement d’intérêt. La loi des finances de 2022 donne désormais la possibilité de faire un prêt qui peut s’étendre jusqu’à 50 000 euros. Ce programme reste valable jusqu’en 2023.

Cette aide est au profit des personnes physiques. Il faut aussi compter les copropriétaires, les bailleurs, les propriétaires, etc.

En dehors des personnes physiques, il y a les personnes morales telles que les sociétés civiles ayant tout au moins une seule personne physique comme associé. Cette société ne doit pas non plus être soumise à l’impôt sur les sociétés. 

Pour bénéficier de cette aide à l’isolation, le logement doit avoir au moins deux ans d’âge. Si c’est une location, le bâtiment doit être une résidence principale.

Il n’est possible de bénéficier de cette aide qu’une seule fois. Mais il est possible de souscrire à l’écoprêt à taux zéro complémentaire. Dans tous les cas, la somme totale des deux aides ne doit pas aller au-delà de 30 000 euros.

Le coup de pouce économie d’énergie

C’est un programme existant depuis 2019. Ce dispositif permet de jouir d’une prime pour des rénovations énergétiques déterminées. Il est à destination de toutes les catégories de ménage. Le montant alloué dans le cadre de la prime dépend des revenus de chaque ménage. Ce sont les fournisseurs d’énergie qui se chargent du versement aux différents ménages.

Le coup de pouce économie d’énergie comporte plusieurs catégories d’aides. Il s’agit de :

  • La prime Coup de pouce isolation ;
  • La prime Coup de pouce rénovation globale ;
  • La prime Coup de pouce thermostat avec régulation performante ;
  • La prime Coup de pouce chauffage ;

La première prime reste la plus adaptée aux travaux d’isolation.

La TVA 5,5 %

Le principe ici consiste à appliquer une TVA de 5,5 % sur la fourniture et la mise en place des matériaux d’isolation. Pour bénéficier de la TVA réduite, les travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE. De plus, ils doivent être éligibles au CITE. Si vous êtes propriétaire, bailleur, locataire ou occupant, il est possible pour vous de jouir de cette aide.

Le chèque énergie

C’est une aide dont l’existence remonte en 2018. Il est vrai que principalement elle a pour vocation de contribuer au paiement des factures énergétiques. D’ailleurs, cette aide vient substituer les tarifs sociaux du gaz et de l’électricité. 

Mais il est possible d’en faire usage pour payer la prestation d’un professionnel garant de l’environnement. Sa valeur est comprise entre 48 et 227 euros. Puisque c’est un chèque, il est transmis au bénéficiaire dans sa boite aux lettres. Dès le printemps, ce dernier le reçoit déjà. Sa validité court jusqu’au 31 mars de la prochaine année.

Les aides d’Action Logement

Il s’agit de diverses aides proposées par l’association « Action Logement » à l’endroit des salariés qui interviennent dans le secteur privé. Ces deniers peuvent bénéficier d’un prêt pour travaux dont le taux est de 1 %. Ainsi, ils peuvent bénéficier d’une somme d’environ 10 000 euros pour les travaux d’isolation. Ce montant peut être remboursé sur une durée de dix ans. D’autres aides sont également mises à la disposition des particuliers par cette association.

Comment bien réaliser les travaux d’isolation de la maison ?

Les avantages que génère l’isolation d’une maison ne sont pas négligeables. Elle permet à la fois de bénéficier d’un confort dans son espace intérieur et de réaliser des économies sur les différentes factures. Il est donc important de la réaliser avec soins.

La première précaution à prendre est de faire appel à un professionnel plus précisément un artisan RGE pour la réalisation des travaux. Non seulement l’intervention du professionnel vous permet de bénéficier des différentes aides, mais ce dernier vous assure également des travaux bien faits. En effet, le professionnel est une personne ayant suivi les formations nécessaires dans le domaine. De plus, il a l’expérience qu’il faut.

Il convient de préciser que le fait de faire appel au professionnel RGE seul n’est pas suffisant pour réaliser les travaux. Il faut que les matériaux utilisés soient des matériaux de qualité.

Par ailleurs, il est important de choisir la technique la mieux adaptée pour l’isolation de l’endroit. En effet, il existe plusieurs techniques d’isolation.

  • La technique de soufflage d’isolant

C’est une méthode qui permet de souffler des flocons d’isolant sur la surface à isoler. Une épaisseur de 35 cm est suffisante pour obtenir un bon niveau d’isolation.

  • Le déroulage de lés d’isolant

Cette technique permet d’étaler de la laine minérale sur la superficie à isoler.

  • L’isolation de la toiture

L’isolation de la toiture peut se faire de diverses manières. Elle peut être faite de l’intérieur et de l’extérieur. La méthode utilisée varie dans les deux cas. Dans le cas d’une isolation de l’intérieur, l’opération se fait par la mise en place de l’isolant au chevronnage. L’isolation par l’extérieur quant à elle correspond à la méthode de starking.